Le Brésil cherche à améliorer ses conditions sociales

Par Christian Pees le 8 Oct 2006

Quoique l’on puisse penser des conditions de travail au Brésil, force est de constater que le gouvernement cherche à imposer une vraie politique sociale pour protéger les salariés. Un agriculteur français installé au Brésil m’a expliqué que les exploitations font l’objet de contrôles drastiques et d’une répression des contrevenants. En visitant des exploitations, j’ai constaté que les ouvriers agricoles sont logés, accèdent aux soins médicaux et perçoivent des prestations sociales… À l’entrée de chaque ferme, un panneau indique le nombre d’accidents du travail. Cette campagne de sensibilisation paie ; les accidents sont de moins en moins fréquents.Le Brésil est un pays en mouvement. Il s’en dégage une formidable énergie qui bouscule tout sur son passage. Les Brésiliens ont, mieux que nous, compris qu’avenir rime avec ouverture sur le monde et non pas avec repli sur soi. Une belle leçon pour un pays en panne de croissance comme le nôtre !